Existe-t-il encore des plateformes de streaming musical gratuites comme Grooveshark ?

Grooveshark

Vous aussi, vous avez probablement passé des heures sur Grooveshark à découvrir les playlists partagées par d’autres. Si ce service de streaming a fermé parce qu’il n’était pas vraiment légal, il a rapidement été remplacé par d’autres solutions qui ne sont, malheureusement, pas gratuites. Alors, existe-t-il encore des plateformes de streaming musical gratuites et sans abonnement ?

Les versions gratuites des plateformes de streaming payantes

Vous le savez sans doute, mais les plus connus des services de streaming musical en ligne disposent également de versions gratuites. C’est le cas, par exemple, de Deezer et de Spotify, qui n’exigent rien de plus de vous que vous créiez un compte pour pouvoir écouter de la musique en illimité, partout, tout le temps et gratuitement.

Cependant, ces plateformes de streaming n’ont absolument aucun intérêt à vous laisser profiter de leur contenu gratuitement. Au contraire, elles ont tout à gagner à vous pousser vers l’un de leurs abonnements. Elles multiplient donc les options disponibles à partir du moment où vous serez abonné, comme le téléchargement des morceaux pour pouvoir les écouter, même sans connexion Internet.

Enfin, leur argument majeur pour vous pousser à acheter un abonnement, c’est la publicité. Ici, il n’est pas question d’une publicité discrète dans un coin de votre écran, mais plutôt d’une publicité sonore insérée entre deux morceaux de musique. Si cela peut ne pas sembler insurmontable, vous pouvez être certains qu’après plusieurs heures d’écoute et la même publicité entendue cinquante fois, vous vous jetterez sans réfléchir sur un abonnement.

Les sites de partages de vidéo

Dans la grande bataille pour le respect du copyright qui a agité Internet jusqu’au milieu des années 2010 (et qui s’est bien calmée depuis, il faut le dire), les sites de partage de vidéos en ligne ont également essayé de tirer leur épingle du jeu. C’est le cas notamment de Youtube qui, avec ces centaines de millions d’utilisateurs quotidiens, a su convaincre l’industrie musicale.

Effectivement, le trafic sur une plateforme comme Youtube est si important que les maisons de disques ont rapidement compris qu’elle pouvait faire le succès d’une chanson si le clip en était largement partagé. De plus, le modèle économique de Youtube, basé sur la publicité, permet de rémunérer les maisons de disques.

Résultat, il est possible d’utiliser des sites comme Youtube ou Dailymotion pour écouter de la musique gratuitement. De nombreuses playlists de soirées se font désormais exclusivement par ce moyen-là, mais ce n’est pas une solution viable lorsque l’on se déplace. Effectivement, même si on apprécie de pouvoir créer ses playlists même avec l’application mobile, il est impossible de mettre son téléphone dans sa poche pendant l’écoute ou de l’utiliser hors ligne.

Les nouvelles versions de Grooveshark

Après sa fermeture, Grooveshark n’a pas manqué de faire des petits. Grâce à son code source abondamment partagé, la plateforme s’est rapidement reproduite et de nombreux clones sont apparus sur la toile. Difficile de tous les tester pour se faire un avis sur chacune d’entre elles, mais les principales versions sont aujourd’hui utilisées par de nombreux internautes.

Le fonctionnement est identique à celui des premières versions de la plateforme gratuite, c’est-à-dire que les internautes partagent de la musique et qu’elle est ensuite disponible en streaming dans le monde entier. Il est toujours possible de créer un compte et de fabriquer ses propres playlists. Une application était même disponible sur iOS et Android jusqu’à peu et réapparaîtra sans doute bientôt.

En revanche, même s’il est difficile d’en connaître les raisons exactes (connexion trop lente, serveurs surchargés, attaques répétées contre ces mêmes serveurs), il faut admettre que le service ne fonctionne pas toujours très bien. Si l’on s’en tient au clone le plus célèbre et le plus utilisé, les musiques sont parfois impossibles à charger quand elles ne sont pas tout simplement introuvables sans aucune explication.

Difficile donc d’affirmer que Grooveshark est toujours une solution de streaming musical gratuite viable et c’est sans doute pour cette raison que l’industrie musicale ne s’est plus jamais attaquée à elle avec autant de force que par le passé.

Laisser un commentaire