Quand la technologie se met au service de la musique

Les vinyls connectés seront bientôt dans les bacs !

Depuis les années 90, les nombreuses avancées en technologie n’ont pas cessé de remodeler de multiples domaines, dont celui de la musique. On a déjà assisté à l’émergence de la musique assistée par ordinateur (MAO) et aujourd’hui, c’est au tour des vinyles de connaître une nouvelle génération, celle des objets connectés. Petit point sur le vinyle connecté.

Du CD hybride…

L’an dernier, le célèbre groupe Justice sortait son dernier album, « Woman », sous le label Because Music. Jusque là, rien d’extraordinaire. Non, ce qui sort de l’ordinaire, c’est le moyen qu’ils ont utilisé pour la promotion de cet album. En effet, le groupe légendaire s’est associé au groupe MPO afin d’envoyer leurs albums de promotion aux divers intéressés sous forme de, tenez-vous bien… CDs lisibles sur platines vinyles !

Effectivement, l’album, aux dimensions d’un CD standard, pouvait être lu sur une face par un lecteur CD classique et sur l’autre face, par une platine vinyle. Ce support hybride était alors apparu comme une innovation révolutionnaire, malgré ses quelques inconvénients. En effet, bien que le prototype soit surprenant et drôlement malin, le côté « vinyle » ne pouvait contenir qu’une seule piste et la lecture CD devait se faire uniquement avec un lecteur tiroir, et ce pour éviter d’endommager les lecteurs type mange-disque.

…au vinyle connecté !

Aujourd’hui, le groupe MPO revient en force avec une nouvelle innovation, développée en partenariat avec la start-up française Yes it Is : le vinyle connecté. La start-up clermontoise, déjà primée au salon de l’innovation de Las Vegas (CES), a en effet développé une technologie NFC (Near-Field Communication) capable de faire le lien entre le monde physique et le monde virtuel sans avoir lancer d’application, contrairement au WiFi ou au Bluetooth.

Ayant mis cette technologie au service du groupe MPO, les deux entreprises ont ainsi su donner naissance au premier vinyle connecté, un outil permettant de pré-écouter un disque directement dans le bac du disquaire ou encore d’accéder à du contenu enrichi après l’achat, et ce à l’aide de son smartphone ou de sa tablette et surtout, sans avoir à télécharger d’application supplémentaire.

Cette nouvelle technologie, très prometteuse pour le monde de la musique, arrive avec un timing parfait, Apple ouvrant ses nouveaux terminaux à la technologie NFC avec son iOS 11. Il ne reste plus qu’à attendre le mois d’octobre prochain pour tester ce vinyle connecté avec le prochain album de Wax Tailor, premier grand artiste à se lancer dans l’aventure de cette technologie révolutionnaire.

Laisser un commentaire