Qui est la DJ Maëva Carter ?

Maëva Carter

C’est d’abord à travers le programme télévisé de l’Ile de la Tentation que la DJ Maëva Carter s’est faite connaître. Elle y tenait le rôle d’une tentatrice parmi quelques platines mais plutôt à forte poitrine. Aujourd’hui, Maëva Carter est une DJ qui a su faire ses preuves.

Les débuts de la DJ Maëva Carter

Au commencement, Maëva Carter était donc une tentatrice de l’émission l’Ile de la Tentation diffusée sur la chaîne TF1 en 2007. Véritable adepte du monde de la nuit, elle participe à des clips musicaux et à des shootings de mode pour des magazines. On peut la reconnaître dans le clip de la chanson « When the sun goes down » du DJ Antoine Clamaran. Sans surprise, elle y tient le rôle d’une DJette. Maëva Carter est née en France et son style est plutôt dance et électro.

C’est sa rencontre avec DJ Kash et DJ Getdown, en 2008, qui la mènera sur les platines. Lors de son voyage en Chine, elle venait pour des shootings de mode. Finalement, ces deux messieurs donneront envie à la jeune femme de se mettre, elle aussi, derrière les platines. À force de s’entraîner avec eux, les résultats se notent et sa passion s’affirme. Un an plus tard, en 2009, elle se produit devant pas moins de 2000 personnes au Galaxy de Beausemblant (au sud de Lyon).

En 2010, Maëva Carter se retrouve avec certains des DJ les plus connus comme Bob Sinclar ou encore Joachim Garraud et Mathieu Bouthier. On la retrouve aussi avec Gregory Klosman et Greg Cerrone. La DJette ne se limite pas à la France puisqu’on la retrouve aussi au Royaume-Uni, en Suisse, en Tunisie et au Maroc. Elle se produit dans des festivals de musique, comme l’Electrobeach, le Festiv’Alpes à Grenoble ou encore l’Halloween Festival, et elle enchaîne les sets.

C’est en 2011 que Maëva Carter intègre Ocean Drive, un groupe constitué de Solen Oceanne, Gilles Luka et, ensuite, Maëva Carter. Dans le groupe, elle est la DJ principale. Ensemble, le groupe va sortir les morceaux intitulés « Whatever » et « Revolution » qui passeront partout en boîte de nuit et à la radio. La DJette ne s’arrête pas là puisqu’elle continue de se produire en solo dans les boites de nuit françaises. On la retrouve aussi à Londres, Tel Aviv et Dubai, sans oublier sa tournée en Malaisie. Finalement, elle préfère quitter le groupe Ocean Drive et se concentrer sur sa carrière en solo.

La DJ Maëva Carter s’affirme et se confirme

C’est en 2013 que la DJette donne naissance à son premier single en solo, « Fatal Weapon » qui a été mixé dans les studios du grand Antoine Clamaran. Avec ça, elle est nominée aux NRJ DJ Awards comme « Meilleure artiste féminine ». On retrouve Maeva également sur les radios NRJ et Fun Radio. Encore plus fou : l’OTAN a invité la DJette a venir mixer en Afghanistan (à Kaboul) afin de remonter le moral des soldats. Cet événement l’a véritablement marquée et elle a même avoué vouloir donner encore plus pour ces soldats. Une prochaine fois peut-être…

En 2014, la DJ Maëva Carter se produit en première partie du concert d’une chanteuse mondialement connue et célèbre : Madonna. Elle va même se produire avec d’autres grands noms de la scène musicale à savoir Tiesto, Afrojack ou encore Romera et bien d’autres. En 2016, à l’âge de 31 ans, la DJette originaire de Montpellier est, encore une fois, nominée aux NRJ DJ Awards parmi d’autres artistes dans la catégorie « Meilleure DJ féminine ».

En ce qui concerne la vie privée de Maëva Carter, peu d’informations sont disponibles à son sujet. Elle a été en couple avec William Accambray, un joueur professionnel de handball français mais leur histoire d’amour s’est achevée. Actuellement, elle est en couple avec Thom Jongkind, membre du groupe de musique (DJ) néerlandais Blasterjaxx. Les tourtereaux se sont mêmes fiancés. Avec lui, la DJette a sorti un single en 2017 intitulé « Life is short ». Le 6 mars 2018, Maeva Carter et Thom Jongkind ont donné naissance à leur premier enfant, une petite fille qu’ils ont appelée Alice. La DJette, elle, est née le 10 novembre.

Si aujourd’hui Maëva Carter est devenue une DJ qui a su s’imposer dans un milieu majoritairement masculin, elle est aussi devenue une source d’inspiration pour d’autres femmes. En effet, en 2015, la DJette a eu droit à son interview par le TEDx Champs Elysées Women. Elle a partagé la nouvelle sur ses réseaux sociaux et notamment sur son compte Instagram. Dans cette interview, elle y est décrite comme étant une DJ « pleine de talents, d’envies et d’engagements ». Il faut croire que la DJette française ne compte pas en rester là et réserve certainement plein d’autres surprises derrière ses platines.

Laisser un commentaire